Du camp Catta à Fianarantsoa en passant par Ambalavo

Classé dans : Madagascar | 2

Dimanche 7 septembre 2014

Départ du camp Catta à 8h30, après avoir dit au revoir à tout le monde : Thierry le retraité parapentiste, tourdumondiste, à Jean Paul notre super guide en chef et au personnel de l’hôtel. Quel accueil, quelle rencontre et quel séjour formidable.

Sur la piste, 5 kms plus tard, nous tombons en panne (mettre cylindre d’embrayage HS). Vu l’assistance locale, nous commencions à croire que nous étions mal et que nous en aurions pour plusieurs jours. Mais c’était sans compter sur Clark, notre chauffeur, super mécano qui a entrepris la réparation de la pièce avec les moyens du bord. Deux heures après Ouf ! nous repartions.

Retour sur la RN7, des coucous à toutes les personnes et enfants que l’on croise. Quel plaisir, que des sourires et des salamas (bonjour en malgache) joyeux. Dans la voiture Clark nous met de la musique malgache, un régal.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est dimanche, les gens sont tous beaux, endimanchés. Les filles avec de jolis chapeaux en paille colorés. Nous sommes dans la région de la tribu Betsiléo (les invincibles) des riziculteurs. Une tribu très sociable qui s’entraide. Leurs maisons sont à deux étages. Au rez de chaussée, poulaillé et remise à outils. Au 1er étage, une chambre et une salle à manger et au nord, un coin pour les ancêtres ou l’on verse du rhum pour les grandes occasions. Au 2ème étage, la cuisine sans cheminée. La fumée passe à travers le toit en chaume.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En chemin, nous visitons la réserve privé Anja. Balade d’une heure dans une forêt protégée remplie de lémuriens Catta et de caméléons.

Sur la route, vers Ambalavo, pays du vignoble (et oui ici aussi, nous y avons goûté, il n’est pas mauvais du tout), tomates, tabac, canne à sucre et marché de zébu. Pour arriver au marché de zébus, ils font une grande transhumance de Tuléar à Tananarive qui dure un mois et demi et qui laisse de larges traces sur les collines en terre rouge.

Nous nous sommes arrêtés à Ambalavo visiter une fabrique de papier Antemoro, une fabrique de tissu de soie et un atelier de cordes et panier en sisal.

Arrivée à la nuit à Fianarantsoa, la ville de Clark notre chauffeur que nous visiterons demain.

2 Réponses

  1. barthelet daniel

    quel régal de vous lire et en plus nous avons droit a de jolies photos.Bonne continuation dans votre voyage.Gros bisous de Daniel et Martine

  2. LISONS AVEC PLAISIR VOS MESSAGES ET EN PRENONS PLEIN LES YEUX; GROS BISOUS/PAPY/MAMY

Laissez un commentaire