Mangily Ifaty

Classé dans : Madagascar | 1

mardi 2 septembre 2015

Lever 7h, RDV 8h15 avec Daniel un pécheur sur le lagon pour une balade en pirogue à balancier et pique nique de poisson grillé sur la plage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas trop bien dormi avec le chant du coq à tout heure de la nuit (ils sont insomniaques les coqs malgache). Mais au moins, pas de moustiques et ça c’est Super car nous n’avons pas encore commencé la malarone (nous craignons les effets indésirables).

Aujourd’hui, il fait beau mais beaucoup de vent. Après un petit déjeuner classique à la française, sur la terrasse de l’hôtel,au bord du lagon et sous les palmiers, nous sommes montés à bord de la rutilante pirogue à Daniel. Toute voile dehors nous faisons cap sur la barrière de corail pour une plongée avec masque et tuba. Arrivée sur place, nous attend un gardien de la réserve, tout seul au milieu du lagon dans sa petite pirogue.

Malheureusement, à cause du vent et des vagues la plongée sera reportée à l’après midi après le pique nique.
Entre temps, nous avons visité un village de pêcheur. Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas d’un village traditionnel à la méditerranéenne. Mais une multitude de petites cases construites en bois et en feuille de palmier au bord de plage et d’un atelier de construction et réparation de pirogue à ciel ouvert.

Nous avons pu voir toutes les étapes de la fabrication. Nous sommes restés admiratifs devant ce savoir faire perpétré de père en fils avec les moyens du bord.

Ces pêcheurs sont en parfaite harmonie avec la nature. Ils utilisent les différentes essences de bois à leur disposition dans la forêt d’à côté (le balsa bois très tendre et très léger pour la coque et le Didiracé arbuste à épines à la chair très dure, pour faire les bancs, le mat, les pagaies et le bord) pour construire leurs maisons et leurs pirogues sans aucun clou ni visse.
Tout est monté avec des chevilles en bois, aucune pièce d’acier et avec des outils rudimentaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’après midi, après le pique nique à la Robinson sur la plage, nous avons acheté quelques coquillages à des jeunes filles trop mignonnes et pétillantes. Puis, nous sommes retournés vers la réserve et nous avons pu plonger voir les roses de corail.

Puis, retour sur la plage devant notre joli hôtel chez Cécile.

Au dîner, au restaurant, nous avons revu notre nouvel ami Dulac et échangé nos adresses. Après dîner, nous avons fait une grande balade sur la plage sous les étoiles que nous ne reconnaissons plus ??? pas moyen de trouver la grande ourse, ni Cassiopée, ni l’étoile du berger.

Bizarre, bizarre …

Une Réponse

  1. barthelet daniel

    bonjour les aventuriers! merci pour les commentaires ainsi que les jolies photos ,c’est normal l’étoile des neiges avait fondue avec la chaleur que vous avez.hier on a vu l’Hermione a proximité de l’ile d’Aix et de fort Boyard bizzzzzzzzzous Daniel et Martine qui pensent beaucoup a vous

Laissez un commentaire